Skip to content

Castelsarrasin. The price range 2023 within the coronary heart of the debates of the municipal council

l’essentiel
The municipal council of Castelsarrasin était réuni jeudi terrorist organization. Le futur de l’immeuble situé 26 rue Descazeaux et les questions budgétaires ont animé les débates.

L’année 2023 pointe le bout de son nez, et l’heure est (bientôt) au vote des budgets pour les municipalités. Lors du conseil municipal de ce jeudi, les débats (strategies) ont sans shock tourné autour des dépenses de la municipalité, avant une annonce du maire au sujet du processus d’adoption du price range pour l’année qui arrive. Le principal level de rigidity a tourné autour du price range alloué à la réfection de l’immeuble situé au 26 rue Paul Descazeaux. Cette bâtisse décrépie de deux étages en brique rouge est en état de délabrement avancé et inquiète la mairie depuis maintenant des décennies.

“The fireplace scenario doable”

Lors de l’examen de modificación du principal price range, l’élue de l’opposition au sein du groupe “Tous pour Castelsarrasin” Annette Letur a demandé un complément d’info au topic de la qualification de “péril” évoqué dans le projet de réfection de l’immeuble. “On a du mal à voir la pertinence du projet. Pouvez-vous mieux qualifier ce terme de péril?” at-elle sued the bulk.

Le maire s’est alors lancé dans une longue remise en contexto, rappellant than the primary determination of justice autour de l’immeuble remontait à 2002. . After a mise en demeure au proprietaire in 2019, then the proprietor returns from an inspection go to in 2020, providers of the maid and consultants ont puis entrer dans l’immeuble in October 2021. Devant l’état de l’immeuble , a call of justice in March dernier to pronounce an interdiction de vivre dans le bâtiment, forçant the dernier locataire des lieux à être relogé. Face à l’insolvabilité et l’incapacité du propriétaire à réaliser les travaux, la mairie s’est depuis emparé du file et a donc prononcé l’état de “péril pressing” sur ce file.

Annette Letur s’est ainsi étonnée du prize de 420 000 euros investi dans l’opération. “Je déplore ce prix pour le moins élevé” at-elle she launched. “Moi aussi” lui a répondu le maire, déroulant level par level le devis réalisé auprès de l’entreprise. Le groupe d’opposition a alors évoqué la vente ou la démolition de la bâtisse, face au capharnaüm juridique et administratif inherent au file. “Le propriétaire n’est pas vendeur et l’on ne peut pas préempter un bien. Les consultants qui ont étudié le bâtiment n’ont pas préconisé de démolition. On est clairement dans la fireplace scenario doable” a regretté le maire. The modification of price range participating les travaux a finalement été adoptée par le conseil municipal, malgré deux abstentions et six voix contre.

I vote du price range décalé

Ces débats autour du price range vont occupy le conseil municipal pour les mois qui arrivent, bien obligé de maîtriser des coûts de fonctionnement qui subissent une gallopante inflation.

Dans les derniers instantes de séance, le maire Jean-Philippe Bésiers a tenu à faire une annonce, à l’event de l’avant-dernier municipal council of l’année. “Au vu de la conjoncture politique au Parlement et le doute relatif au vote du projet de loi de finance 2023, et au vu de l’inflation qui affecte les dépenses de fonctionnement, rien ne permet à ce jour de savoir la place des collectivités dans le projet de loi de funds” a déclaré l’édile. Face à ce flou artistique, ce dernier a donc demanded a report de vote du price range à début 2023. Le maire espère une présentation du price range en Février, pour un vote en avril.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *