Skip to content

DRC : the FEC and the UNDP ont initié une première desk ronde sur les PME Congolaises à l’heure de nouveaux enjeux

The Fédération des Entreprises du Congo (FEC), in collaboration with the Program des Nations-Unies pour le Développement (UNDP), organized, on 28 September 2022, the primary desk of the autour du thème : « Les PME (Petites et moyennes entreprises) congolaises à l’heure de nouveaux enjeux’.

Ces assises s’registration dans le cadre du projet «Renaissance» I launched after 2021 in République Démocratique du Congo by the Fédération des Entreprises du Congo (FEC) in vue de restructurer cette group patronale as a way to pay greater than apte à répondre aux enjeux économiques de l’heure.

Pour l’année en cours, une dizaine d’autres tables rondes seront organisées, in collaboration with UNDP, dans le however d’accentuer le rôle syndical du patronat congolais et développer l’entrepreneuriat nationwide en République Démocratique du Congo (DRC).

Le débat a tourné autour de quatre thèmes à savoir la fiscalité, le financement, l’accès aux marchés et l’accompagnement des PME.

Dans son intervention, Albert Yuma, Président de la FEC, indicated that these exchanges have proven that there is no such thing as a competitors between the Authorities and the non-public sector however there may be additionally a complement.

« An important factor is that I maintain again, this cette volonté du Gouvernement et du secteur privé de faire en sorte qu’on soit, ce qu’on a toujours voulu, des partenaires privilégiés pour le développement de ce pays. On a montré aujourd’hui, et je remercie tous les membres du Gouvernement ainsi que le Director de cupboard adjoint du Chef de l’État, qu’il n’y a pas de competitors entre le Gouvernement et le secteur privé, il ya plutôt a complement. C’est ensemble que nous allons développer ce pays, donner à notre économie les moyens pour le bonheur de sa inhabitants. »at-il déclaré.

Prenant la parole à son tour, the Minister of Petites et Moyennes entreprises (PME), Eustache Muhanzi, reiterated the engagement of the Authorities to hitch the Congolese PME as a way to assure the event of the République Démocratique du Congo (DRC).

« On doit to retain that the PME represent the motor of improvement, the motor of diversification of our economic system, the motor of creation of employment. Et quand la FEC nous approche pour qu’on échange pour voir ensemble les différents leviers que met en place le Gouvernement, nous nous ne pouvons que nous en réjouir. », at-il I defined.

Et d’ajouter : « The Congolese SMEs are accompanied, they’re encadrées by the Authorities, plainly there are already a number of actions by way of coaching, d’accès aux credit, d’accès aux marchés. Il ya des mécanismes que el Gouvernement de la République a mi en place, à travers le Programme nationwide de développement de l’entrepreneuriat au Congo ».

Au cours de ces échanges, the query of the fiscalité additionally retains the eye of the members. The representatives of the non-public sector deplored the multiplicity of taxes that, selon eux, ne permettent pas aux PME de s’épanouir en DRC.

« Justement, c’est un problème que a été I’ve tackled. And never an enormous shock, the Authorities has begun to study sure measures to complement sure rounding taxes and surtout sure taxes that aren’t topic to counterparties. Une deuxième selected, c’est que le Gouvernement est en prepare d’envisager d’avoir une fiscalité tailored aux PME en termes d’impôts, de pouvoir ne pas tout merely mettre tout le monde sur le droit commun mais de pouvoir dire: les PME de cette taille pourront payer ça. », affirmed the President of the Fee nationale des PME, Felly Samuna.

« Le Minister des Funds nous a dit, par exemple, que les petites entreprises paieraient 30,000 Congolese Francs for an. Et donc, les petites entreprises paieraient 1% de leurs chiffres d’affaires et les moyennes entreprises, 10%. Mais, ce qui es essential à savoir, c’est que moi j’invite congolais entrepreneurs à ne plus rester dans l’informel parce qu’on va dans l’informel pour fuer de taxes ».

On tour, Luc Badibanga, Vice-President of the Nationwide Cost for Local weather Affairs, who led the FEC’s “Renaissance” mission, is again on the mission that has left a complete of 1 yr of existence.

Notes that I projected « renaissance » see the evaluation of the Congolese Patronage.

« After an ann, the FEC launched a mission that s’appelle Renaissance et qui vise à remettre à plat tous les fondamentaux de la FEC: Statuts, construction organisationnelle, partenariat avec le secteur public. C’est dans le cadre de ce dernier thème : partenariat public-privé, que nous avons tenu aujourd’hui notre première desk ronde avec le however affiché de pouvoir nouer avec le pouvoir public un dialogue vrai, un dialogue sincère, mais aussi un dialogue clear et dans un cadre assez convivial. », at-il fait savoir.

Le Vice-Président nationwide chargé du climat des affaires au sein de la FEC defined to par ailleurs qu’il ne s’agit pas de easy rencontres mas de séances de travail methods que doivent déboucher sur des options aux problèmes du secteur privé.

« Nous aborderons des thématiques aussi diverses que celles de télécommunications, de la fiscalité, de la sous-traitance, de la formation professionnelle tout au lengthy de 10 prochains mois et autour de 15 tables rondes. Acteurs publics, acteurs privés, bailleurs de fonds, vont, à chaque fois, aller dans le fond des problematiques auxquelles nos entreprises ont à faire face et essayer ensemble d’apporter des options pérennes. Ce ne sont pas des déjeuners, ce ne sont pas des rencontres pour se rencontrer, c’est réellement des classes de travail methods (…) », at-il souligné.

Plusieurs personnalités ont participated within the first desk round notamment the Minister of Funds Nicolas Kazadi, celui du Plan, Christian Mwando N’simba, the Minister du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa, the Minister of l’Industrie, Julien Paluku, celui des PME et Entrepreneuriat, Eustache Muhanzi, et le Director de cupboard adjoint du Chef de l’État answerable for monetary questions.

Nadine FULA

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *