Skip to content

Legaltech | Elise Maillot (Predictice) : « The open data of justice decisions is an incontestable opportunity »

From plus to plus of start-up promises the application of the principles of innovation in the world of the right. C’est notamment le cas de la société. Quels sont les enjeux pour les professionnels du droit? Va-t-on vers l’uberisation des professions juridiques or well contraire vers des juristes augmentés? Eléments de réponse avec Elise Maillot, Directrice Marketing & Public Relations of Predictice.

Pourquoi avez-vous choisi de lancer Predictice ? What accueil votre Legaltech at-elle reçu ?

Predict is a French legaltech founded in 2016 by a complementary team of entrepreneurs from the world of money (Louis Larret-Chahine and Alexandre Cheronnet) and digital (Thomas Baduel). After the creation of Predictice, the fondateurs’ ambition is clear: to transform the functioning of justice in France then in Europe and, ce faisant, reinforce the confidence that citizens place in it.

Predict simplifies the search and analysis of legal information for legal professions in France and Luxembourg. It is effective at the disposal, for the benefit of a subscription, a SaaS (software as a service) that allows the optimization of searches to obtain the relevant results, the appuyer of the analysis of the statistical data (eg Taux d’acceptation d’une demande et amount des indemnités susceptible d’être obtainues) et d’accéder, in a click, à l’intégralité des sources juridiques citées dans des écritures.

In particular, the Predictice teams have developed a motor for research and analysis of legal information that rests on a technology for automatic transmission of natural language. Cette technologie is an example capable of analyzing the decisions of justice at a time of several millions of documents per second.

Predict immediately upon receipt of a favorable accueil très des professionnels du droit susceptible d’utiliser notre plateforme, dans la mesure où uunil ne leur permettait à l’époque de répondre parfaitement à leurs besoins in termes de recherche et d’analyse de la jurisprudence.

Who are you utilities?

Predict ayant pour mission de simplifyr la recherche et l’analyse de l’information juridique pour les professionnels du droit, la solution est donc proposée non seulement aux avocats et aux directions juridiques des entreprises, mais aussi aux assureurs et, en particulier, aux assureurs of legal protection.

Face à l’explosion de l’information juridique, Predict leur permet ainsi de gagner du temps, de mieux conseiller leurs clients, de gagner plus de procès et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Loin d’être replaced by l’util, elles peuvent au contraire se recentr sur des tâches qui ont advantage de valeur ajoutée pour leurs clients et privilégier les modest alternatifs de règlement des litiges, favorisant de ce fait le désengorgement des juridictions.

Combien d’employés compte aujourd’hui Predictice ? Est-ce qu’il vaut mieux être a juriste ou un développeur informatique pour travailler dans une Legaltech comme la votre?

Predict compte aujourd’hui une quarantaine d’employés. To support the different missions of Predictice, its funders have the heart to favor the transmission of knowledge between the different teams, in particular between the lawyers and the solution development teams. Nous avons besoin de juristes comme de développeurs informatiques, et de bien d’autres types de profils encore, dont la complémentarité est la cle de voûte de notre bon développement sur le marché.

I voted in 2016 for the loi pour une République numerique, ce qu’on appelle communément «l’open data des décisions de justice» is now freely available for all the decisions made by the judicial and administrative jurisdictions, preferably anonymous. Is this a threat or against an opportunity?

The open data of the decisions of justice is an incontestable opportunity. Justice is tout de même rendue au nom du peuple français, it is abnormal that le peuple n’ait eu accès qu’à a petite minority of jusqu’à present justice decisions. Les dernières avancées réglementaires en la matière vont donc dans la bonne direction, ouvrant un champ d’exploration très large aux acteurs de la legaltech comme Predictice.

Ceci étant dit, nous souhaitons malgré tout that justice puisse parvenir à se numeriser more quickly. A cet égard, Predict me in place the Program 100 000 decisions of justice, consisting of the collection of decisions of first instance rare and unpublished auprès de ses utilisateurs, in order to considerably enrich the base of données.

What is the added value of Predictice for rapport aux éditeurs juridiques or à des plateformes comme Legifrance?

Predict this seul moteur de recherche jurisprudentielle sur le marché que permet de filtrer les résultats en fonction de leur sens. Predict this for ailleurs le seul outil du marché permettant aux professionnels du droit de réaliser des analyses statistiques sur un certain nombre de contentieux. A cela s’ajoutent toutes los autres fonctionnalités proposées sur la plateforme, tell them to Scan (permettant d’access, in one click, à l’intégralité des sources juridiques citées dans des écritures) or alert them.

Predict donne souvent la parole à ses partenaires. What do you think about it after you started interviewing your clients about the legal environment and legal technology in particular?

The regulatory exchanges that our nourrissons have with our partners and, in particular, our clients, reveal that the legal professions are beaucoup plus technophiles that are our power to imagine. They n’ont pas attendu la crise du Covid-19 pour entamer leur profonde mutation: celle de leur digitalisation, qui passe avant tout par la numérisation de leurs outils de travail. Cette digitization toujours été portée par deux tendances: d’une part, l’explosion de l’information juridique (ce qu’on appelle souvent le «big data» juridique); d’autre part, le besoin de travailler avec des outils ergonomiques, performants, accessible partout et à tout moment. Cette double tendance entails an effect of ciseau puissant sur les pratiques traditionnelles (for example, consulter l’information juridique dans un code papier) et conduit les professionnels du droit à rethink leur façon de travailler.

Les réticences que perdurent sont marginal et fondées sur la crainte du remplacement de l’Homme par la machine, que n’est qu’un mythe: loin d’être rendus inutiles par les nouveaux outils mis à leur disposition, ces professions peuvent au contraire It is recentrer sur des tâches qui ont davantage de valeur ajoutée pour leurs clients.

Leave a Reply

Your email address will not be published.