Skip to content

Transition énergetique, orientations budgétaires… L’essentiel du conseil municipal de Clermont-Ferrand

Clermont Métropole : mise au level sur la gouvernance

One week after the council of Clermont Auvergne Métropole, the president of the CAM and the maid of Clermont-Ferrand Olivier Bianchi a fait écho aux divisions who avaient marked the débats métropolitains au topic de l’avenir du web site de Cataroux, à l’event de the presentation of the experiences 2021 of the CAM. Pas de rappel à l’ordre cette fois-ci, mais une clarification de texte sur le mode de gouvernance des intercommunalités. « La majorityté métropolitaine est composite, elle va de certains maires LR (Les Républicains) aux écologistes, non-inscrits, and so forth. Ce n’est pas lié à un choix d’affinité élective, c’est la conséquence d’une establishment voulue par Chevènement et gouvernée de cette façon dans 90% des cas en France. »

Transformation of the positioning from Cataroux to Clermont-Ferrand: the élus of the metropole sighted, the bulk fractured

Et de piquer, tout de même: «All of the world aurait vocation à être dans this majorité in the event you do not take into account the tribune métropolitaine as a department of the tribune municipale. Je suis pour un suffrage common direct à l’échelle intercommunale pour que les majorités soient claires, mais tant que nous n’y sommes pas, nous sommes entre pairs, donc on discusses. C’est une gouvernance de coopération et non d’autorité ou de rapport de power. »

L’élu d’opposition Diego Landivar (Clermont en commun-LFI) a pointé «le manque de clarificación entre ce qui est du ressort de la Ville et ce qui est fait par la Métropole, ce que les citoyens ne savent pas». Il a plaidé en faveur du transfert de la compétence démocratie participative à Clermont Auvergne Métropole, évoquant le projet de Cataroux – « qui présente tout de même 200 à 300 million d’euros » – en déplorant « que nous n’ayons jamais eu la possibiité ici de déclencher un droit à l’initiative sur ce projet ».

Metropolis in transition 2021 : « Vous n’allez pas assez loin »

Le rapport d’étape de la Ville en transition 2021, présenté par l’adjointe à la transition, Anne-Laure Stanislas, a developpé le schéma de transition énergetique et écologique (STEE) porté avec Clermont Auvergne Métropole… et a donné lieu à un débat d’une bonne heure, nourri sur tous les bancs de l’assemblée.

Il a pour enjeux de préserver les ressources et adapter le territoire aux changesements climatiques; valoriser les ressources locales en s’appuyant sur le tisu économique; miser sur un territoire sobre et efficace en énergie.

L’élue écologiste a évoqué avec satisfaction, entre autres mesures, «la première année de mise en place des transports en commun gratuits le week-end, ce qui functionne très bien et rend de greats companies à nos inhabitants», the circulation à 30 km/heure dans sure secteurs de la ville, the premiere citoyenne conference, the poursuite des travaux sur les réseaux de chaleur. She additionally cited the motion «On breathe à la récré» regarding the cours d’écoles végétalisées.

Circulation, station, travaux… That is what adjustments with Encourage within the Clermont-Ferrand metropolis

« Vous n’allez pas assez loin et pas assez vite notamment sur ces ilôts de fraîcheur, d’autant plus that sure établissements présents sur la carte that vous présentez are climatisés » as estimated by Alexis Blondeau (opposition, Ensemble citoyens!). Il s’est plaint « des difficultés de circulation liees aux travaux pour le projet Encourage, les experiences de flux ».

« A manque of voluntarism »

Sentiment shared by Juien Bony (opposition, Avenir Républicains). « Vous ne préparez passez la ville à la sobriété énergetique par manque d’anticipation et avez du retard sur le photovoltaïque ». L’élu dénoncé « le manque de voluntarisme toujours avec plus de béton et moins d’espaces verts ».

Pas de bonne notice non plus donnée par Marianne Maximi (opposition, Clermont en commun-LFI) : « le compte n’y est toujours pas, on peut aller plus loin, il faudrait notamment la gratuité totale des transports, pas seulement le week- finish. Il ya une urgencia agir sur la query sociale, il ya eu de mauvais choix politiques sur la jeunesse, on en voit les conséquences aujourd’hui ». L’élue insoumise a dénoncé «a lamentable cyclable scheme that hasn’t progressed, with a pratique du vélo très difficile dans notre ville pour l’immediate».

Grégory Bernard (majorité, Génération.s) s’est élevé contre ces critiques, particulièrement celles «de la droite, qui est en pleine contradiction sur ce sujet». Et pour instance, il a mis en avant « la demolition de la Muraille de Chine, à Saint-Jacques, pour la replacer par un très grand parc, l’espace jardin prévu à la grande bibliothèque sur le web site de l’ancien Hôtel Dieu ». « Vos propos sont du blabla, sans any proposition concrète. Alors n’hésitez pas à venir me rencontrer et à m’exposer toutes vos brillantes idées » a renchéri l’adjoint à l’environnement, Nicolas Bonnet (Europe écologie/Les Verts).

Steerage orientations : « A task of bouclier »

C’est, à écouter les élus, un exercice qui chaque année semble gagner un degré de difficulté supplémentaire. Le funds 2023 de la Ville de Clermont-Ferrand ne sera voté que dans un mois, mais les élus clermontois en ont jeté les bases, vendredi soir en conseil municipal, en débattant du Rapport d’orientations budgetaires (ROB). Ce ROB a pour principale mission de posers un cadre général, brinquebalé année après année par l’enchaînement des crises sociale, écologique, sanitaire, géopolitique ou encore, en ce second, par l’inflation.

L’exercice est donc périlleux, between «des attentes fortes face à l’urgence sociale et climatique», relevait l’adjointe au maire en cost des funds Marion Canales, le manque de ressources -même si les recettes fiscales vont augmenter du fait de the revaluation of the bases- et les dépenses supplémentaires, between the revaluation of the indemnity regime of the fonctionnaires and the coûts de l’energie, which pourraient grimper from 4.1 million euros in 2022 to 7.3 million euros in 2023.

Pas de hausse d’impôt et pour les cantines

Face à ce constat, au-delà de la poursuite de l’expérimentation de l’expérimentation de gratuité des transports en commun ou d’aides supplémentaires pour le Heart communal d’motion sociale, «on ne veut pas faire peser de poids supplémentaire aux habitants, donc on n’augmentera pas en 2023 les taux d’imposition et les principaux tarifs municipaux, like les cantines et le stationnement. On le fait en acceptant de dégrader sure ratios qui sont aujourd’hui à un niveau acceptable, comme notre épargne nette. Mais on se doit d’assumer le rôle de bouclier que doit tenir notre collectivité » a affirmé Marion Canalès, tout en prévenant: « Nous sommes arrivés à un stage d’équipements très necessary et suffisant pour notre territoire. Aujourd’hui, nos investissements se font dans les équipements de proximité donc moins consommateurs pour nos funds. »

“Ce sont des orientations plutôt générales, imprécises, alors que je m’attendais à beaucoup plus de clarté et d’explanaciones detallées”, a regretté en réponse Eric Faidy (groupe Ensemble citoyens !, majorité présidentielle), defending the motion du gouvernement et de l’État. «Ne pleurons pas avant d’avoir mal. La loi de funds n’est pas arrêtée donc il ya encore un sure flou. Et sur l’energie, des discussions are encore en cours. »

« Doper les investissements »

Julien Bony (Avenir Républicain) a, lui, appuyé sur « les contradictions » qu’il a perçues dans this presentation: « Il already una hausse des dépenses mais ce funds 2023 est aussi marked by a consequent enhance in recipes with six million recipes supplementary prosecutors! Et vous nous faites croire que c’est difficile alors qu’elle couvre la hausse de la cost salariale, de l’alimentation et en partie celle des coûts de l’énergie ». L’élu d’opposition a appelé à «doper les investissements», pas à la hauteur, à ses yeux de él, pour assurer la sécurité des Clermontois et la transition écologique. Et de prendre un instance : l’extinction de l’éclairage public la nuit. «C’est très spectacular mais c’est aussi très anxiogène», at-il déploré, appelant à trouver d’autres options. “C’est un funds 2023 en berne, fade et sans ambition.”

Lastly, for the group Clermont en commun – La France Insoumise, Marianne Maximi merely regretté a « rapport très complaisant, pas assez critique sur ce que nous prépare Macron. J’aimerais que la Ville de Clermont puisse porter des rapports qui expriment benefit les inquiètudes. »

« Polpol » et addition

“Avec le ROB, nous vous livrons des éléments de contexte objectifs, factuels afin de debattre de pistes d’orientation qui nous permettront, d’ici decembre, de bâtir assemble a funds”, in response to Marion Canalès, accusant les élus d ‘opposition de “faire de la polpol” (NDLR, politique politicienne). « Vous ne pouvez pas dire que c’est un funds en berne : on a set a cap of 26 million d’investissements automobile c’est un cap soutenable pour la ville et qui correspond à des investissements de proximité. On ne fera plus 45 million d’euros comme à l’époque de la Scène nationale ou de Marcombes.” hooked up. Il faut aussi se compte par exemple la hausse de nos marchés publics de près de 13 million d’euros! »

Outstanding heritage web site in projet

I counsel you to approve the unanimity of the perimeter of the Outstanding Heritage Website (SPR), which is for “la safety et la mise en valeur du patrimoine bâti, urbain et paysager”. The PVAP (Plan de Valorisation de l’archtecture et du patrimoine) covers 194 hectares (butte de Clermont, Saint-Alyre, Fontgiève et Champgil, quartiers Blatin et Julien, secteur du jardin Lecoq/Hôtel-Dieu, quartier Jeanne d’Arc/ cours Sablon, quarter of the Gare). The file might be introduced to the metropolitan council, then to the fee nationale du patrimoine et de l’structure (CNPA). Ce dispositif se sustituerait pour partie au PLU/PLUI.

Soutien à l’NGO SOS Méditerranée

Sur proposition du groupe communiste en soutien à l’ONG SOS Méditerrannée, mobilized face à la disaster humanitarian des naufrages en Méditerranée central, « où 3,200 individuals sont mortes noyées en 2021», le conseil a vote le renouvellement de son soutien à hauteur de 5,000 euro par 49 voix pour. Les six élus d’Avenir Républicains se sont abtsenus (comme ils l’avaient fait l’an passé au second de la première attribution de subvention).

Arthur Cesbron and Laurence Couperier

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *